Vendredi 8 juillet Avignonet-Lauranguais – Carcassonne

Vendredi 8 juillet 2016 Avignonet-Lauranguais Carcassonne.

L’étape d’hier ayant été particulièrement longue, la nuit plus courte rapport au match de football qui s’est terminé tard. Ce matin nous sommes partis à 9h00 avec pour objectif rejoindre Carcassonne.

Il a plu pendant plus de deux heures cette nuit, le rangement du matériel s’est fait mouillé et la température du matin est de 16°C, c’est assez frais. Mais ils annoncent 32°C dans la journée. Ca y est nous voyageons avec les températures du sud.
Hier soir nous nous sommes arrêtés au point le plus haut du canal du midi. C’est la ligne de partage des eaux d’un côté l’eau part vers l’atlantique, de l’autre vers la méditerranée. A partir de Naurouze le canal descends, ce qui devrait être encore plus facile pour rouler. C’est également à cet endroit que le canal est alimenté par l’eau de la montagne noire.

Nous roulons une partie de la journée avec une famille de trois personnes qui emprunte la même direction que nous. Le paysage change dans cette partie du canal, où l’on rencontre de plus en plus de bateau qui y naviguent à 8km/h maximum. Le large chemin sur lequel nous avions roulé auparavant c’est largement rétréci. Il n’y a plus de bitume mais de la terre, des cailloux et des racines. Le chemin est si étroit que lors des croisements de cycliste il faut descendre de vélo au risque de tomber dans le canal. La configuration du chemin demande une grande concentration, il arrive parfois que certains cyclistes par inattention chutent dans le canal.

[ngg src= »galleries » ids= »24″ display= »basic_imagebrowser »]Aujourd’hui nous sommes rentrés dans le département de l’Aude.

J’espère qu’Agnès qui a déjà chuté à plusieurs reprises ne tentera pas l’impossible. Je n’ai pas envie de plonger dans cette eau trouble du canal pour sauver le vélo et sa propriétaire.

L’étape nous amène à Castelnaudary capitale du cassoulet mais comme nous passons à 10h du matin il est trop tôt pour déjeuner. Petite Ballade en ville puis nous repartons vers notre direction. Le centre-ville est assez jolie mais à vélo ça grimpe pas mal.

Les dix derniers kms avant d’arriver à Carcassonne sont difficiles, la petite piste est de plus en plus bosselée et avec de nombreuses racines. Nous finissons par arriver vers 14h, pour nous installer au camping municipal de grand standing.

Visite de la vieille cité de Carcassonne, autant vous dire que si vous n’aimez pas la foule il faut renoncer à la visite. Le cadre de la cité est très joli. Pour l’histoire la cité de Carcassonne a été restaurée par Viollet-le-Duc au 19eme siècle, aujourd’hui elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais comme tous ces lieux riches en histoire, c’est également très touristique et il ne faut pas avoir peur de la foule.

[ngg src= »galleries » ids= »25″ display= »basic_imagebrowser »]Aujourd’hui nous avons parcouru 66kms sous une température assez élevée.

Le saviez-vous : entre Toulouse et Agde on dénombre 63 écluses sur les 240 kms du parcours. Dans la première partie du canal entre Bordeaux et Toulouse toutes les écluses sont automatiques sans intervention humaine. A partir de Toulouse et tout le long du canal du Midi, à chaque écluse, la manœuvre est faite manuellement par un éclusier employé des Voies Navigables de France (VNF)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =