Pas toujours facile

Des couleurs

Du dimanche 27 au samedi 2 juillet 21. De Pontaubault à Barfleur en longeant les côtes de la Manche.

Pas toujours facile de résumé la semaine quand il y a peu de chose à raconter. L’évènement principal de la semaine est la mauvaise météo avec le brouillard et la pluie qui nous ont accompagné chaque jour de la semaine. Parcourir le bord de mer ce n’est que du bonheur mais avec le brouillard cela devient une galère et on n’y voit pas grand chose. Ici les plages de sable sont immenses, l’eau est relativement froide mais il y a quand même des baigneurs. Il y a également des endroits traversés avec une histoire comme Régneville et les magnifiques ruines de son château fortifié du XIème siècle, ainsi que son église dotée d’une tour-clocher massive.

Lundi après avoir reçu des trombes d’eau, nous dormons dans un hangar entre un tracteur et les machines agricoles.

Ah ! c’est ben vrai ça

Mardi la journée débute sous le soleil et rouler en bord de mer est un plaisir et reposant. Nous traversons Portbail et son pont aux treize arches avant d’arriver à Carteret. Ville connue pour sa star de la publicité pour la machine à laver Vedette : la mère Denis. Et je peux vous dire que vu l’état de son lavoir, elle avait bien fait d’en acheter une machine. « Ah c’est ben vrai ça » !

Après une petite journée de repos, ce jeudi matin nous repartons dans un brouillard à couper au couteau, quel temps, incroyable ça existe. 

Les feuilles mortes

Vendredi arrêt pique-nique dans le plus petit port de France « Port Racine ». Pour abriter les 4 bateaux inscrit au port, les installations sont impressionnantes et irréelles. La côte est jolie et escarpée, dommage que le soleil ne brille pas. Après-midi culturel avec un arrêt à la maison de Jacques Prévert le poète qui a écrit “les feuilles mortes” mais aussi ce que l’on sait moins était acteur de cinéma, il a joué avec Michèle Morgan. Un retour dans les lointains souvenir scolaires. Nous passons devant la maison et la statue de Jean-François Millet le célèbre peintre normand. Nous terminons la journée chez Sabrina et Stéphane, une connaissance que je n’ai pas vu depuis une douzaine d’années.

*Les plages du débarquement se rapprochent et apparaîtrons dans notre prochain article.

Nos rencontres de la semaine : 

Merci aux personnes que nous avons rencontrées, c’est toujours un grand plaisir d’échanger : 

  • Merci à Sabrina et Stéphane pour leur accueil. Il est toujours agréable de retrouver des personnes que nous apprécions.

Nous avons parcouru au cours de cette période 322 km. Cliquez ici pour voir la carte du parcours et notre position.

2 réflexions sur « Pas toujours facile »

  1. Bonjour Agnès et Jean-Claude
    la pluie nous en avons marre, le soleil arrive selon les prévisions après le 14 juillet …… alors courage c’est bientôt l’été……..bon route bisous

    1. Bonjour Bernadette
      Oui la pluie rend les journées difficiles et surtout fraîches. Espérons que le temps repasse au beau le plus rapidement possible.
      bisous
      Jean-Claude Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 15 =