OVERLORD

Bateau adapté pour l'ile de Tatihou : il roule et flotte

Le Courage

Du 4 au 8 juillet 2021 de Utah Beach à Pegasus Bridge

Ce dimanche 4 juillet nous traversons la Normandie et arrivons sur les plages où s’est déroulé le débarquement du 6 juin 44, l’opération “Overlord”. Un évènement mondial et une organisation XXL déployée par les Américains, pour venir en aide à la France. Lors de cette nuit du 6 juin 13000 parachutistes furent largués dans la zone d’Utah Beach. A Ste Mère l’Église un des parachutistes, John Steele est même resté accroché au clocher de l’église. L’histoire raconte que ce sont les allemands qui le décroche et ensuite qu’il réussira à leur fausser compagnie. 

Nous parcourons pendant quatre jours des plages du débarquement dont Utah Beach, Omaha Beach et Arromanches. Elles sont immenses et pourtant elles ne sont pas très fréquentées par les baigneurs. Sacré organisation mise en place par les Américains pour cette opération Overlord. Ils ont construit en quelques jours des ponts de débarquements pour décharger les camions et chars des bateaux. Des vestiges de ces installations sont encore visibles sur place plus particulièrement à Arromanches. Il est difficile d’imaginer comment les hommes venus de la mer ont réussi à gravir les dunes d’où tiraient les Allemands. Quand notre président en 2020 a comparé la Covid à une guerre. Eh ! bien ce 6 juin 44 les chances d’être tué par une balle étaient plus fortes que celles de mourir de la Covid. Il a dû leur falloir du courage aux soldats.

Les cimetières

Ce débarquement a bien entendu fait de nombreuses victimes qui ont été pour la plupart enterrés en Normandie dans des cimetières créés à cet effet. Nous visitons deux cimetières, celui de la Cambe où sont enterrés des soldats Allemands. Il est sans mise en scène et d’une grande simplicité. Pour chaque soldat, il y a uniquement une plaque de pierre au sol.

Le cimetière Américain d’Omaha Beach est lui plus grandiose. Il y a ici une grande organisation militaire. Les croix blanches sont alignées au millimètre, et leur nombre donne la chair de poule quand on pense à tous ces jeunes soldats tombés sous les balles

A voir tous ces chars et camions militaires dans la campagne normande, on en déduit qu’à l’issue de ce débarquement les Américains ont abandonné du matériel un peu partout. 

Ce parcours se termine par la traversée du pont Pegasus Bridge situé dans la campagne près de Ouistreham. Ce dernier pendant le débarquement était un point stratégique que les Allemands n’ont pas pu détruire et a été ardemment défendu par les Américains. 

La Normandie

Au cours de ce parcours des plages du débarquement nous avons pu observer de nombreuses particularités de la Normandie. Tout d’abord sa campagne qui présente un charme certain avec ses maisons de caractère et ses vaches blanches, rouges et noires. La magnifique ile de Tatihou, à laquelle on accède avec un bateau amphibie. De magnifiques bâtiments et églises. Les cultures dont celles des carottes dans le sable.

Pendant ces jours nous avons rencontré Ophélie et Fred qui tiennent le camping Ste Mère l’église à Sainte Mère l’église. Des propriétaires à l’écoute des cyclistes.

Camping Sainte Mère l’Eglise

Nous avons 235 parcouru kms du 4 au 8 juillet. Cliquez ici pour voir notre parcours.

4 réflexions sur « OVERLORD »

  1. Bravo ! Super article ! Tout est dit ! Dommage que l’on naît pu s’y retrouver. Pegasus bridge est tout proche de mon clubs et proche de chez Jean Louis. Pour ma part j’ai toujours mon téléphone à l’oeil !!!! Je pars pour la semaine fédérale de cyclotourisme à VALOGNES pour combiner vélo et bénévolat. Je reste toujours en rêve avec vous. Bises à vous deux. Martine

    1. Bonjour Martine
      Lorsque nous sommes passés la météo n’était pas clémente. Mais cela aurait été avec plaisir. Régis que j’ai eu au téléphone m’a dit qu’effectivement vous habitiez pas très loin.Espérons que nous puissions roulez une autre fois ensemble.
      Actuellement nous sommes près des Ardennes.
      Nous t’embrassons et peut-être à bientôt
      Jean-Claude Agnès

    1. Hello Tom
      It’s a great plaisir to read you. We travel in France now because the covid. It’s difficult to cross the borders without test PCR.
      And You how are you ? Do you travel ?
      Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 21 =