Fin de voyage

Fin du voyage au Guatemala.

Le voyage s’est terminé le dimanche 26 février.

Que retenons-nous de ce voyage.  Tout d’abord le Guatemala dont nous avons seulement découvert la région de San Pedro semble un pays très accueillant. Les gens que nous avons rencontré sont accueillants et ouverts à la discussion. Le pays est assez pauvre, mais les gens ont gardé dans le cœur ce sens de l’hospitalité. Même si en général les gens aspirent à un confort de vie meilleur, il y a encore dans leur mentalité une chaleur qui ne semble plus existée dans notre mode de vie européen. Je dirais même plus, l’égoïsme développé dans notre société de consommation n’existe pas dans ce coin de pays que nous avons découvert et où il semble faire bon vivre. La guerre civile qui s’est terminée il y a environ 20 ans a laissé des marques importantes qui sont encore présentes.

Le Guatemala est un pays peuplé de 14 millions d’habitants qui présente parfois des problèmes d’insécurité qui sont majoritairement situés à la capitale du pays. Ce pays que je ne connaissais pas particulièrement avant est riche d’une histoire. Son peuple et sa culture Maya sont deux richesses importantes du pays. La population est attachée à son histoire. La région de San Pedro est la région des « Tutujils », la quasi-totalité des habitants parlent le dialecte Tutujils et l’espagnol. Ils existent quatre dialectes importants au Guatémala.

L’objectif de notre voyage étant de s’initier à la langue espagnole. De ce côté nous sommes satisfaits même s’il faut bien le dire trois semaines ne suffisent pas.

Nous avons découvert au plus près la vie dans une famille et là encore l’expérience est conforme à ce que nous attendions. La famille disponible à tous moments, cherchant à apporter une réponse à toutes nos questions, elle nous a comblée. Nous la remercions du plus profond de notre cœur.

En conclusion : le mode de vie, la chaleur humaine, et cette non relation permanente avec l’argent nous ont bien plus. Les gens semblent encore prendre le temps de vivre et ne pas courir en permanence. La découverte de l’histoire de ce peuple m’a passionnée. Une envie forte d’en savoir plus et de découvrir quelques lieux historiques.

Nous avons déjà prévu de retourner pour améliorer notre connaissance de la langue de Miguel de Cervantes. Un prochain voyage va être planifié dans les prochaines semaines.

4 réflexions sur « Fin de voyage »

  1. superbes reportages ! je comprends que vous ayez envie d’y retourner. Vous avez encore tant à voir dans ce merveilleux pays qui mérite qu on le visite! bon courage pour la reprise ! je sais combien le retour est difficile ! A bientôt Christine

    1. Bonjour Christine
      Merci pour ces commentaires. Le retour est effectivement difficile. Ma motivation pour thermomix n’est pas au top cette semaine.
      Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 6 =