Cap au Nord

Cabane ouverture

Du vendredi 9 au samedi 18 juillet 2021 de Deauville à St Omer

Au cours de cette semaine nous longeons les côtes de la Manche. Nous avons mis Cap au Nord de la France, pour ensuite descendre vers la partie Est du pays. Covid oblige nous ne sortirons pas du pays sauf éventuellement dans les zones frontalières .

Notre parcours nous amène à traverser des cités balnéaires au charme bien réel. Deauville avec deux points remarquables, ses magnifiques villas et ses célèbres planches sur la plage. Honfleur une ville très fréquentée par les touristes et où l’on se demande s’il n’y a pas plus de restaurants que d’habitants. Une Belle ville qui est aussi la patrie d’origine d’Alphonse Allais. 

Samedi 10 juillet nous traversons le pont de Normandie. Une traversée un peu hors norme, il n’y a pas de piste sécurisée pour les vélos, il faut rouler sur la droite de la chaussée qui n’est autre que la continuité de l’autoroute de Normandie, ou emprunter la voie piétonne, ce que nous finissons par faire pour des raisons de sécurité. 

Après une journée de samedi bien calme dans la campagne Normande, dimanche nous atteignons la côte d’Albâtre et traversons les villes d’Étretat et Fécamp. Dommage la pluie a fait son retour et les couleurs blanchâtres des côtes sont moins resplendissantes. Les jours suivants St Valéry-en-Caux magnifique petit port nous accueille sous un violent orage, décidément nous finissons par croire qu’il pleut souvent en Normandie.

Le plus petit fleuve de France

Notre parcours nous amène à traverser Veules un village où se trouve le plus petit fleuve de France, un tout petit peu plus d’un kilomètre. Il a été aménagé sur toute sa longueur et son histoire reconstitué de façon judicieuse et intéressante. Un petit bijou pour ce village classé parmi les plus beaux de France. Nous continuons notre route, à Pourville nous admirons les falaises qui sont rongées par la mer et où maintenant certaines routes ont été déviées car la mer les a rongées. Par endroits on y voit même des blockhaus construits lors de la dernière guerre mondiale tombés sur la plage. Sans doute un effet du réchauffement climatique et de la montée du niveau des mers et océans. Nous traversons la baie de Somme où quelques phoques se dorent au soleil. Comme dans la baie du Mont St Michel, les moutons y sont très nombreux.

Stations bien connues

Du 19 au 21 juillet nous traversons les villes bien connues que sont le Tréport, Touquet-Paris-Plage et Boulogne-sur-Mer. Dans les deux premières les plages sont immenses et fréquentées par une population plutôt locale. Le Touquet est aujourd’hui encore un peu plus connu pour être le lieu de résidence du président de la république. Et Boulogne-sur-Mer pour son port de pêche. La faible largeur du chenal de la Manche nous permet d’apercevoir les côtes anglaises et le trafic fluvial sur la Manche entre l’Atlantique et la mer du Nord. C’est quelques kms après Boulogne que nous interrompons notre cap au Nord et choisissons de nous diriger vers l’Est de la France.

Rencontres

Au cours de cette semaine nous avons rencontré Alain que je n’avais pas revu depuis plus de douze années. Des retrouvailles chaleureuses et des bons moments partagés, comme nous les aimons.
Le hasard nous a amené également à partager un moment avec le conseil municipal de Quiberville.

Nous avons parcouru pendant cette période 584 kms. Cliquer sur ici pour voir notre itinéraire.

2 réflexions sur « Cap au Nord »

  1. Hello les rouleurs. Toujours tellement chouette de vous lire ! Profitez bien. Voyagez bien et merci pour les superbes photos et commentaires instructifs. Si vous passez par Obernai en redescendant j’ai une amie d’enfance médecin Clarisse Audouin qui y vit. Bonne journée à vous ! Bises. Maud Mignot

    1. Bonsoir Maud.
      Merci pour ton message,ça nous fait bien plaisir.
      Effectivement nous roulons et c’est bien agréable. Actuellement l’élément perturbateur est la pluie qui tombe assez régulièrement.
      Nous n’avons pas prévu de passer par Obernai.
      Nous embrassons la famille et au plaisir de se voir à notre retour.
      Jean-Claude Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =