A la découverte d’Arménia.

Dimanche 20 janvier 2019

Ce matin départ tranquille direction Arménia, il fait beau et la température est douce. La route est agréable et comme toujours en ce moment il y a les ascensions et ensuite le plaisir des descentes. Comme c’est dimanche il y a peu de trafic et la route est un peu pour nous. Ici le dimanche, le vélo est le sport roi, et sur la route nous sommes bien accompagnés. A Arménia nous avons rendez-vous avec Gonzalo un hôte warmshowers. Il habite dans un immeuble situé sur notre route. Il tient une ferme, mais suite à un accident de vélo, il est immobilisé pour quelques temps, nous faisons connaissance de son amie Clarita. Ensemble ils nous invitent à visiter le musée de Omar Rayo, un artiste peintre Colombien. Après-midi agréable dans ce musée situé à Roldanillo, un village de montagne. L’artiste est né dans le village et enterré dans son propre musée.

Rencontres du jour :

  • Clarita et Gonzalo nos hôtes Warmshowers.
  • Deux cyclos des Pays-Bas

Nous avons parcouru 29km.

Lundi 21 et mardi 22 janvier 19

Deux jours de repos pour récupérer un peu de ces dernières semaines. Le lundi il y a beaucoup de chose fermée à Armenia.Matinée à discuter avec nôtre hôte, Gonzalo est une vraie encyclopédie d’histoire. Impressionnant comment il connait l’histoire de l’Europe. Ce soir nous préparons des spaghettis à la sauce bolognaise pour nos hôtes. Cela nous permet de partager un repas et échanger sur les différentes habitudes culinaires des deux pays.  En soirée nous partons ensemble découvrir la ville, Clarita étant notre chauffeur et guide, une découverte bien agréable.

Mardi nous profitons de cette journée pour connaitre la famille de Clarita, son papa Hugo qui adore le cyclisme souhaite échanger sur notre périple. Nous le rencontrons pendant un repas que sa famille a préparé. La culture sportive de Hugo est inépuisable et particulièrement sur le tour de France, d’Italie et la Vuelta espagnole. Le tour de France un évènement très suivi en Colombie, et surtout depuis la forte présence des colombiens dans la grande boucle.

Fin d’après-midi pour une ultime visite, à pied, de la ville.
Rencontre du Jour : Hugo, le passionné de vélo.

2 réflexions sur « A la découverte d’Arménia. »

  1. Hola amigos, j’ai l’impression que vous allez éviter Bogota si je comprends bien votre route ? Vous avez sans doute raison et je ne sais pas si cette capitale présente un grand intérêt. Même si c’est une ville touristique, Salento semble vraiment belle et chaleureuse.
    Bonne route à vous …

    1. Bonjour Annie
      Ca fait plaisir de te retrouver sur la messagerie du blog. Como estas ?
      Oui, après Bucaramanga, Medellin et quelques villes de plus de 5OO OOO habitants nous allons éviter la ville de Bogota. Dommage car nous voulions voir le musée de l’or. Après avoir franchi la cordillère centrale, nous allons de nouveau la franchir pour se diriger tranquillement vers l’Equateur. Quand à Salento, c’est très joli mais le problème c’est hyper touristique.
      Merci pour ce petit message et à la prochaine.
      Jean-Claude Agnès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =