Tatacoa un désert pas si désert

Lundi 28 et mardi 29 janvier 2019

Lundi notre avancée vers le désert du Tatacoa se termine, ce matin nous empruntons les chemins de terre, traversons le Rio Magdalena pour s’en approcher. Aujourd’hui, il pleut et ce n’est pas agréable, la boue colle aux roues des vélos. La pluie s’étant arrêtée, nous arrivons enfin dans le désert. Le spectacle est magnifique et le Tatacoa nous présente ses couleurs ocres qui changent constamment avec la lumière et le soleil. Nous le découvrons au coucher de soleil et c’est magnifique. Ce soir nous camperons dans le désert et espérons voir les étoiles.

Mardi, il a plu une grande partie de la nuit et le ciel gris a gardé les étoiles pour lui. Ce matin nous pouvons à peine marcher tellement la boue colle aux chaussures. Il faudra attendre le milieu de la journée pour s’aventurer à pied dans le désert. Le Tatacoa est tout petit, on l’appelle désert mais en fait la vie est présente partout. A commencer par ces habitations isolées que l’on y trouve. Il y a également la végétation tels les cactus, arbres, animaux que l’on ne voit pas tels les serpents, scorpions et ceux que l’on voit chèvres, vaches et chevaux en liberté. Les couleurs et les formes sont magnifiques. Il y a une bascule entre les gris, le noir et le rouge, c’est agréable pour les yeux. Retour au camp de base en début d’après-midi pour se reposer et faire un peu de mécanique sur les vélos. Verra-t-on les étoiles cette nuit ?

Pas de rencontre significative.

Lundi nous avons parcouru 45 km.

Peu de joueurs pour le quizz, néanmoins vous trouverez les réponses ci-dessous.

4 réflexions sur « Tatacoa un désert pas si désert »

  1. La bestiole sur la pancarte est un opossum en français, sorte de petit marsupial vivant en Amérique.
    Quant au pitaya, je connais les rouges qu’on appelle également fruit du dragon et qu’on trouve dans toutes les zones tropicales. En revanche, je ne connaissais pas les jaunes … on apprend plein de choses grâce à tes photos !!!
    Etre dans le désert et trouver la pluie, c’est vraiment pas de chance …
    Bises

    1. Bonjour Annie
      C’est bien cela opossum. Quant au pitaya c’est bon et ils en vendent partout. Quant à la météo, elle est un peu capricieuse en ce moment, néanmoins la température est toujours aux environs de 20 mini
      Jean Claude Agnes

  2. Salut les amis,
    Effectivement je suis surpris je voyais le désert ? sans vies à part les cactus ?. Je vous souhaite 1⃣ temps ➕ Clément, pas marrant avec la boue. @+bonne continuation pour vôtre voyage, toujours de belles photos ?.

    1. Bonsoir Richard et Martine
      Le désert du Tatacoa est un peu spécial avec sa vie internet. Notre seul regret fût la pluie dommage.
      Bisous
      Jean-Claude Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 + 9 =