Usulutan – Hôte Warmshowers José

Dimanche 14 janvier 2018.

Aujourd’hui départ à 7h15, il va faire chaud et sur la fin du parcours se présente une montée de 8km.

Nous quittons Usulutan en roulant à gauche pendant une bonne partie de la journée. Nous faisons un essai pour voir si c’est plus sécurisant qu’à droite, suite au conseil d’une personne locale.

Pas grand-chose pour cette étape du jour, c’est dimanche et la vie est un peu au ralenti.

Le volcan de San Miguel nous accompagnera toute la journée. Ce dernier est en sommeil léger, en permanence il y a des fumées acides qui sortent du cratère. La dernière éruption remonte à environ trois ans.

Lors d’une pause nous entamons la conversation avec des cyclistes qui pratiquent le cyclisme de route.

La montée finale de 8 km est éprouvante au vu du poids de nos vélos. José Garcia notre hôte nous attend en haut de la montée. José fait partie du réseau international « Warmshowers », le principe est d’accueillir des cyclistes de passage en leurs offrant divers services comme la douche, un lieu pour dormir et éventuellement le repas. Chez José c’est le grand luxe, il a construit des logements pour les cyclistes de passage et Maria sa femme nous a préparé un repas. José est un Salvadorien qui a travaillé 20 ans au Canada avant de rentrer dans son pays et en vélo. Il parle parfaitement le français et l’espagnol. On pourrait l’écouter parler de ses activités pendant des heures.

José possède une balance, nous décidons de peser nos vélos. Le résultat est sans appel 55kg pour le mien et 39kg pour Agnès. C’est décidé nous renvoyons une partie des affaires par la poste du Salvador demain.

Faits marquants du jour 

  •  rencontre avec José
  •  pesage des vélos

Dimanche 14 janvier 2018  Statistiques

 

 

De la frontière du Salvador à Mizata

Mercredi 10 janvier.

Après notre nuit très tranquille dans l’hôtel de passes, nous partons vers 7h30 pour bénéficier de températures clémentes. Objectif du jour entre 50 et 65km, nous sommes sur une portion roulante qui ne présente pas beaucoup de dénivelés. Nous retrouvons nos champs de cannes à sucre et les énormes camions qui circulent avec sur les routes. Nous traversons des zones où la pauvreté est vraiment présente. Les animaux sont maigres car ils ne trouvent pas grand-chose à manger. Ici il y existe encore des transports avec les bœufs.

Les pauses sont fréquentes car la température est là et en générale à chaque arrêt dans les petites échoppes pour manger, s’engage une discussion, le côté agréable que nous aimons. Malgré la pauvreté il y a de très jolies églises.

Comme hier, le bord de la route est jonché de détritus, qui souvent sont entrai de brûler.

Après 68km nous nous arrêtons à Mizata, un petit hôtel situé au bord d’une plage de l’océan pacifique. Notre premier bain dans l’océan pacifique, et l’eau est très chaude.

Ce soir nous dormirons avec le bruit des vagues.

Faits marquants du jour :

  • première journée complète au Salvador.
  • en vélo sur l’autoroute.
  • rencontre sympathique avec la population
  • Arrivée sur la côte pacifique et premier bain dans l’océan
  • sable noir sur les plages
  • négociation de 50% du prix de la chambre d’hôtel.

Mercredi 10 janvier 2018