La Bolivie petit pays mais de l’espace

Après y avoir passé 51 jours dont 33 de vélo pour 1278 km parcourus, nous quittons la Bolivie. Environ 10000m de dénivelé positif, beaucoup de montagnes mais avec des pourcentages raisonnables. Plus de 700 km de chemins de terre et pierres. Carte simplifiée de notre parcours en Bolivie.

La Bolivie un pays où la vie est bon marché, on y règle ses achats avec le Boliviano. Encore plus qu’au Pérou la population est très timide et réservée. Un pays au premier abord qui semble froid, mais au final on y trouve un peuple chaleureux.

Pas de grandes différence avec les autres pays d’Amérique du sud. La population n’aime pas les règles, les lois et pensent que tous ses politiques sont corrompus. 

La Bolivie est un pays enclavé sans accès à la mer. Sa superficie est le double de celle de la France pour 12 millions d’habitants. Son sol regorge de ressources naturelles dont une est très convoitée : le Lithium.

 Ce que nous avons aimé :

  • Les grands espaces uniques au monde que sont le salars de Uyuni et le désert du sud Lipez qui présente un des chemins les plus difficiles au monde.
  • La beauté du lac Titicaca et sa population qui vit sur son rivage
  • La politesse, la gentillesse et la simplicité des gens.
  • L’hospitalité des pompiers et paroisses pour nous héberger
  • L’accueil de la police et dans les écoles
  • L’esprit de sécurité qui règne dans le pays.
  • L’aventure de la traversée du Lipez avec un groupe formidable

Ce que nous avons moins aimé : 

  • Cette pollution visuelle avec des déchets partout le long des routes.
  • Les absences de connexions internet dans une grande partie du pays. La population à découvert le smartphone, mais il reste encore beaucoup de chemin pour avoir un réseau fonctionnel.
La Bolivie et son grand charme