Nouvelle nuit chez les pompiers

Mercredi 9, jeudi 10 janvier 2019

Il a plu toute la nuit et notre départ ce mercredi est tardif. Manuel, Ramiro, Ferran et Johnatan nous aident à descendre nos vélos et nos sacoches. Les photos souvenirs avant de partir et des au revoir chaleureux. Nous retrouverons peut-être certains sur notre route. Et c’est parti direction le sud de la colombie. Aujourd’hui nous devrions nous arrêter vers Pintada. Mais tout d’abord il faut sortir de Medellin, une ville très étendue, il nous faudra parcourir 20 km avant de retrouver la campagne et la montagne. Une petite montée de 20km, avant une grande descente de plus de 40km dans un décor de rêve pour faire du vélo. En permanence des grandes vallées qui s’étalent devant nous. Ce soir nous dormirons dans un hôtel du centre-ville de pintada où il coute moins cher que le camping.

Jeudi journée bien calme, le relief aidant nous flânons un peu le long de la route. Aujourd’hui encore nous voyageons au coeur d’une vallée. En fin de journée le revêtement de la route est nettement dégradé. Ce soir nous passerons notre seconde nuit chez les Bomberos de Irra (pompiers).

Nous avons parcouru 75km mercredi et 65 jeudi.

Rencontre significative : Jessica et Bruce deux américains en route vers l’Argentine.


Medellin y la casa del ciclista

4 janvier au 8 janvier

Quasi une semaine pour se reposer et visiter Medellin, nous logeons à la Casa del Ciclista, située près de Medellin. Leurs propriétaires Marta et Manuel mettent tout en œuvre pour accueillir les cyclistes du monde, bravo à eux.

La casa del ciclista est située dans la campagne, au milieu des élevages de vaches, cochons et poulets. Le cadre est magnifique et agréable. L’accès est un peu difficile mais cela fait partie du voyage. 

Dans cette maison nous rencontrons Ferran d’Espagne, Ramiro du Venezuela, Jonas du Danemark, Johnatan de Colombie, Juan et Paola d’Argentine. Tous vont voyager au travers de l’Amérique du sud ou du monde pour Ferran qui a déjà parcouru 39000km depuis 3 ans.

Nous profitons de ces journées pour remettre en état les vélos et changer le premier pneu. 
Medellin est une ville de près de 4 millions d’habitants. Elle est immense, construite sur les flancs de la montagne et située dans une vallée appelée l’Aburrá, entre la cordillère ouest et centrale. Impressionnant car rien n’est plat dans cet endroit. Il y a même des téléphériques pour accéder en haut de la ville, comme pour une station de sport d’hiver mais ici sans la neige. A une époque elle était le centre du cartel de la drogue mené par le baron Pablo Escoblar. 

La visite de la ville de Medellin est compliquée, heureusement il existe ces transports modernes que sont le métro aérien et les téléphériques.

La place du sculpteur Fernando Botero, connu pour ses œuvres dans le monde, est entièrement ouverte au public, c’est vraiment un petit joyau.

La ville possède également un jardin botanique de toute beauté où l’on peut voir toute la faune et la végétation tropicale. 

Visite également du site de Guatape, ce dernier enclavé entre les montagnes est presque irréaliste avec son rocher planté là au milieu de nulle part. 

De ces quelques jours nous retenons également les moments inoubliables vécus dans la maison des cyclistes, où nous avons partagé quelques repas et raconté quelques bonnes anecdotes de nos parcours. 

Rencontres : 

  • Les cyclistes du monde : Ferran, Johnatan, Ramiro, Jonas, Juan et Paola.
  • Manuel et Martha les propriétaires de la casa des ciclistas.


Alvaro un passionné de vélo Alvaro un entusiasta de la bicicleta

Jeudi 3 janvier 2019

Lever aux aurores pour un départ vers Medellin. Nous sommes en altitude et la température ce matin est de 12°C, il fait froid. Comme toujours petit déjeuner copieux, nous mangeons les traditionnels œufs brouillés avec du fromage et une galette de maïs. Ce matin il y a beaucoup de cyclistes sur la route, c’est une chance car après discussion avec un groupe, ils nous indiquent une petite route tranquille qui nous évitera une partie de la voie rapide. Le parcours s’effectue le long d’un torrent, il fait frais mais c’est agréable ce bruit de l’eau qui coule. Nous rejoignons la route principale et ici ils ont bien fait les choses, il y a une piste cyclable de 14km tout le long de la voie rapide et ce jusqu’à Medellin. Heureusement car il y a du trafic. Nous ne savions pas que notre célébrité était connue jusqu’à Medellin, ici difficile de faire un km sans qu’une personne vous arrête pour parler ou prendre une photo. Finalement nous rencontrons Henry un Colombien en promenade en VTT. Il nous propose de nous guider pour traverser la ville et nous devons dire que ce fût confortable. Medellin est une ville encastrée dans la vallée et ses deux flancs de montagnes couverts de constructions, c’est assez impressionnant. Henry nous fait découvrir un peu la ville, nous nous arrêtons au musée du vélo. En fait il s’agit d’un homme qui détient plus de 1000 vélos chez lui. Il les a tous acheté en Colombie, il a encore du travail pour le rangement mais chapeau car son œuvre est impressionnante. Il en est d’ailleurs très fier et fait partager gratuitement sa passion. Il organise chaque mardi soir un petit tour dans la ville. Il prête gratuitement à tous les participants un vélo. Le temps passe et comme il est un peu tard, Henry nous invite à sa maison pour partager un repas que sa maman nous a préparé.

Nous repartons en fin de matinée vers notre point de chute du jour, la maison des cyclistes chez Manuel « Casa del cicilsta » de Medellin qui se trouve à plus de 20km. Dur pour y arriver, il y du trafic en ville, et le final est une petite ascension de plus de 5km. Nous arrivons chez Manuel le propriétaire, c’est une maison qui accueille les cyclistes qui voyagent en Amérique du sud. Aujourd’hui cinq sont présents. La maison est située au milieu de nulle part, mais nous en reparlerons dans le prochain post.


Rencontres significatives du jour : Henry notre guide dans Medellin

Manuel et Martha les propriétaires de la « Casa del Ciclista »

Cinq cyclistes autour du monde mais non les reverrons dans le prochain post. 
Aujourd’hui nous avons parcouru 66km.