La montagne omniprésente

Du vendredi 17 au lundi 20 mai de San Pablo à La Balsas

Vendredi nous quittons San Pablo pour Tingo Nuevo. La route qui nous amène au village serpente au fond d’une vallée magnifique qui semble avoir été taillée pour laisser passer la route. A Tingo Nuevo, nous nous installons dans un petit hôtel. Ce village fût complètement enseveli, il y a une vingtaine d’années. Et comme un miracle il n’y eu aucune victime. Un nouveau village a été reconstruit sur une autre paroi de montagne.

Rencontres du jour : deux religieuses en voyage

Samedi nous visitons les ruines de Kuelap. Le site construit environ 660 ans après-JC par les Chachapoyas, se trouve à 3000m d’altitude. On y accède en téléphérique, le seul qui existe au Pérou. Il a été construit par une entreprise française et mis en service en 2016. D’une longueur de 3km, il permet de passer les montagnes pour accéder au site. Petite déception, nous aurions pu y aller à vélo, il existe un chemin. Le site est en pleine restauration et beaucoup d’endroits sont interdits au public. Nous terminons tranquillement notre journée par une visite de Tingo Nuevo.

Dimanche nous partons vers Cajamarca, parcours qui prendra plusieurs jours. La route continue entre les parois de montagnes et nous longeons toujours le torrent. Le spectacle est toujours aussi agréable à l’œil. Nous roulons avec Jennifer et elle tient un bon rythme. Une journée calme qui nous amène à Leymebamba. Dans ce village un magnifique musée qui retrace l’histoire de la région et son évolution. Une visite forte intéressante qu’il ne faut pas louper si vous passez dans ce village. Nous trouvons à nous loger dans un local municipal bien confortable. 

Lundi direction le village de La Balsas. Le paysage de montagne a changé, ici nous sommes entourés de hautes montagnes. La difficulté est qu’il faut contourner plusieurs massifs avant d’arriver au village. La route du jour : une montée de 30km, un passage difficile sur une route en très mauvaise état et une magnifique descente de plus de 50km. Un régal ce parcours en descente. Ce soir nous dormons dans le commissariat de la Balsas. Ici les policiers sont très accueillants et nous offrent le confort de leur commissariat. Nuit tranquille mais très chaude, la température est de 30°C durant la nuit.

Rencontre du jour : les policiers de la Balsas

Nous avons parcouru 55km vendredi, 51 dimanche et 90 lundi.