Santa Catarina y San Antonio pueblo alrededor del lago Atitlan

Petit clin d’œil de la semaine.

Nous avons visité deux villages autour du lac Atitlan. Santa Catarina Palopó et San Antonio Palopó. L’accès au deux villages se fait en pick-up, ce transport n’est pas le plus confortable mais c’est ça ou à pied.

Deux petits villages tranquilles construits à flanc de montagne, que l’on parcours uniquement au travers de ruelles très étroites.  La population vit un peu du tourisme, de la pêche et de la vente des produits artisanaux.

A Santa Catarina existe un faille dans la roche, et à cet endroit arrive une eau très chaude. Nous avons pu nous baigner dans un endroit, il est vrai très étroit, mais par contre l’eau est bien chaude. Une baignade agréable avec Chris qui vient du canada. Elle est ici pour étudier l’espagnol et vit dans la même famille que nous.

Dans les deux villages la tenue traditionnelle est de rigueur pour les hommes et les femmes. Les couleurs sont présentes partout et c’est agréable à regarder. En parcourant les ruelles ont peu voir les femmes tisser les vêtements traditionnels. 

Petite journée agréable et tranquille avec un retour à San Pedro en fin de soirée. 

 

El Cementerio

Le cimetière le 1er et le 2 novembre.

Le 1er et 2 novembre sont deux jours importants au Guatemala. Le 1er est le jour des saints et le 2 est le jour des morts. Pendant ces deux jours la population va au cimetière. Pour notre part nous sommes allés à celui de San Pedro.

Au Guatemala la conception des cimetières est différente de celle que l’on trouve en Europe. Les tombes sont construites en aérien. Les familles achètent un terrain et ensuite construisent un bâtiment dans lequel pourront être introduits les cercueils, chaque bâtiment est différent. Les cercueils des personnes pauvres sont disposés directement dans la terre.

Pendant ces deux jours la population vient au cimetière pour visiter et se recueillir. Chaque propriétaire prend un peu de son temps pour entretenir sa ou ses tombes, comme nettoyer, faire une nouvelle peinture, etc.

Durand ces deux jours il y a également des activités musicales autour des tombes. Le cimetière se convertit en terrain de jeux pour les enfants.

Il est bien évident que pendant ces deux jours les familles se recueillent sur la tombe de leur famille ou de leurs amis.

En dehors du cimetière il est possible d’acheter des bougies, de la nourriture, de la boisson et également des jouets pour les enfants.

L’évènement se terminera tard dans la nuit du second jour.

Ce jour dans les familles se consomme un plat spécial appelé « El Fiambre »

Ci-dessous quelques photos. Vous pouvez également voir les vidéos qui se trouvent dans la catégorie vidéo de ce blog.

El Cementerio

EL 1 y 2 de noviembre son dos días muy importantes en Centroamérica. El 1 de noviembre es el día de los santos y el dos es de los muertos. Durante estos días la población va a visitar los cementerios, nosotros fuimos al de San Pedro la Laguna.

Los cementerios tienen una concepción diferente a los de Europa. Casi todas las tumbas están afuera de la tierra. Una familia compra un espacio de tierra y después construye un edificio donde pondrá los ataúdes de los muertos. Las personas pobres son enteradas en la tierra.

Durante estos dos días la mayoría de la población va a visitar el cementerio. Cada propietario toma un tiempo para hacer el mantenimiento de sus tumbas, como limpiar, pintarla otra vez, etc.

Hay igualmente muchas actividades como los grupos que tocan música. El cementerio se convierte  en un parque infantil para los niños.

Evidentemente las familias toman tiempo para rezar delante las tumbas de su familia o de sus amigos.

A fuera la gente puede comprar candelas, comida, bebida e igualmente juguetes para los niños.

El evento se termina más tarde en la noche del segundo día.

En las casas, se come una comida especifica que se llama « el Fiambre ».