Manizales la ville en fête

Vendredi 11, samedi 12 janvier décembre 2019

Nuit tranquille chez les pompiers, pour eux également car ils n’ont effectué aucune sortie. Aujourd’hui direction Manizales. Il va faire chaud et la route s’élève, 50km de montée plus ou moins douce. Beaucoup de travaux sur la route, en dehors du revêtement qui est mauvais nous sommes tranquilles et nous créons de longs bouchons entre deux zones de travaux. En effet comme la circulation est alternée et parfois plusieurs km de travaux. Ils doivent attendre que nous sommes passés avant d’autoriser les files d’en face. 

Déjeuner dans un restaurant de bord de route, menu unique soupe de viande avec pomme de terre, ce n’est pas ce que nous préférons mais quand il n’y a que ça on mange.

Dernière ascension vers Manizales sous la chaleur et avec un dénivelé constant entre 8 et 10%, dur dur la fin de journée (voir le graphique dénivelé). C’est une ville d’environ 450 mille habitants et un centre de production du café colombien.

La ville est en fête, ce sont les férias, il y a la foule. Avec difficulté nous trouvons un hôtel. Ici pendant les fêtes les prix sont multipliés par quatre. 

Manizales pendant les férias une partie des rues sont occupées par les marchands ambulants, 75% vendent de la nourriture de toutes sortes, l’avantage c’est que la même chose est toujours au même prix, ici pas de concurrence. 

La ville est située sur les flancs de la montagne, avec des rues qui présentent des pentes jusqu’à 45%, pas facile en vélo. La ville est agréable avec une architecture variée.

Pas de rencontre significative

Nous avons parcouru 60 km le vendredi 11, repos samedi 12 janvier.