Des parcs extraordinaires

Du mardi 10 au jeudi 19 décembre de Chilecito à Mendoza

Pour ce passage entre ces deux villes, nous avons eu le plaisir de nous arrêter dans des parcs extraordinaires.  Le premier parc de Talampaya situé en zone désertique est une merveille culturelle et naturelle. Un énorme canyon s’est formé et les eaux qui sont passées par là ont forgé des formes incroyables.

 Déclaré au patrimoine mondial de l’Unesco, il renferme l’un des endroits au monde où l’on trouve le plus de fossiles des dinosaures. La chaleur pendant la journée est terrible mais le canyon offre une vue extraordinaire. Et si vous avez de la chance vous verrez les condors qui ont établi leur base dans ces lieux. Le parc étant peu visité, la faune y est énormément développée. 

Le jour suivant notre route nous amène également dans le parc de Ischigualasto. Toujours situé en zone désertique, ici nous découvrons en autre la vallée de la lune, le spectacle est époustouflant, aucune végétation sur plus de 600km2, le spectacle est vraiment lunaire.

Comme dans le parc de Talampaya les paléontologues travaillent à la recherche des fossiles des dinosaures. Deux parcs extraordinaires qui offrent un spectacle bien intéressant.

Des rencontres comme nous les aimons

Notre progression nous amène à Huaco par la route des tunnels. Il nous faut en franchir 7 dans une obscurité totale, ce n’est jamais simple avec la circulation. 

Samedi après une journée de plus de 100 km, nous nous installons derrière les murs d’une ancienne gare, les portes et le toit ont disparus. Ici les gens volent le bois et tout ce qu’ils peuvent revendre. C’est à cet endroit que nous rencontrons la famille de Elvira et Javier qui voyagent avec leurs enfants Rosio, Nadia et Nicolas, des gens formidables.

Comme leur maison se situe à une cinquantaine de km, ils nous invitent à un barbecue pour le jour suivant. Nous passerons deux jours formidables dans leur maison. Le premier jour Javier nous préparera un barbecue géant avec de magnifiques entrecôtes comme nous les aimons chez nous.

La famille vit au rythme de la chaleur avec sieste tous les après-midis.

Record pour Agnès

Après deux jours de folies passés chez Javier et sa famille, se sont des adieux émouvants avec des larmes dans les yeux lorsque nous les quittons ce lundi matin. 

Et ce lundi la route de San Juan à Mendoza est agréable, le vent nous aide, pour ce, nous en profitons pour établir un record : 181 km dans la même journée. Ouah ! Agnès entre dans les records.

Nous avons parcouru 798km pendant ces 10 jours. Oukison