Une journée ordinaire

Mercredi 2 janvier 2019

Toujours avec un peu de tristesse nous quittons Nelly et sa famille. Peut-être la retrouverons nous à Medellin, elle nous a invité dans son appartement. Aujourd’hui la route s’élève et nous retrouvons la montagne. Les dix premiers km devraient sérieusement étioler la moyenne du jour. Finalement la montée était longue mais assez agréable, avec comme compensation une vue sur la vallée qui fait oublier la difficulté. 

Une journée qui se passe entre montées et descentes. Quelques arrêts aux marchands ambulants en bord de route pour manger les fruits et boire quelques jus naturels.

La température oblige nous terminons notre journée assez tôt dans un village appelé Barbosa. Les activités du village sont le textile et le papier, celles-ci ont succédé à l’agriculture et l’élevage des taureaux pour la corrida. Magnifique petit village enclavé entre les montagnes, il est d’ailleurs très surprenant de constater le nombre de maisons suspendues aux flancs des montagnes. Nous nous demandons comment font ces habitants pour sortir ou rentrer chez eux. En effet il existe seulement des chemins en très mauvais état. Et ici on ne parle plus de collines mais de montagnes avec une altitude qui dépasse allègrement les 2000m. Nous dînerons dans un restaurant situé au 5eme étage d’un immeuble et de la terrasse, la nuit la montagne est comme une guirlande allumée qui scintille en permanence. 

Après une visite de la ville et un passage dans l’église, nous rentrons nous reposer car demain la ville de Medellin nous attend et la journée risque d’être un peu difficile avec le trafic.

Pas de rencontre significative ce jour.

Nous avons parcouru 52km.