SERBIE

Toit cathédrale Timisoara

Du mercredi 18 au dimanche 22 mai, De Baja à Timisoara en passant par la Serbie 

En passant par la Serbie

Mercredi 18 mai après avoir quitté Baja nous roulons pour la dernière journée dans les grandes plaines de la campagne hongroise, seulement des champs de cultures, ici pas d’animaux à part quelques chevreuils. Le vent souffle fort et nous peinons pour atteindre la frontière de Serbie. Un pays qui n’appartient pas à l’UE et où les contrôles douaniers sont donc toujours d’actualité. En Serbie rien ne fonctionne comme dans les pays de l’UE, pas d’euro et les abonnements téléphoniques sont hors de prix. Nous terminons notre journée dans la ville de Subotica une ville à l’architecture assez soignée. Pendant les deux jours suivants nous parcourons la campagne des plaines Serbe. La langue du pays est difficile à comprendre et nous avons beaucoup de mal à communiquer avec la population. Heureusement que les traducteurs téléphoniques ont été inventés.

Vers Timisoara

Vendredi 20 mai, après trois petites journées en Serbie nous arrivons en Roumanie où les contrôles douaniers sont toujours en place. Nous sommes dans un pays de l’UE mais qui ne fait pas partie de l’espace Schengen. Pas beaucoup de circulation dans cette partie du pays et de grandes lignes droites sur des routes en mauvais état. Nous découvrons une campagne qui parait bien pauvre avec de nombreuses maisons délabrées mais le paradoxe est que régulièrement nous voyons de très grosses cylindrées stationnées devant ces mêmes maisons. En Roumanie le prix de l’essence est entre 1,8 et 1,9 euros. 

La journée de samedi nous amène à Timisoara. Une ville qui avait été en 1989 le théâtre des émeutes qui avaient conduit à l’assassinat du président Nicolae Ceausescu, considéré comme un dictateur.

Timisoara est une belle ville où l’on peut admirer une cathédrale orthodoxe qui est un bijou d’architecture. 

L’Église orthodoxe de Roumanie est nationale et majoritaire. C’est l’Église du peuple roumain. Pendant les célébrations les orthodoxes restent debout, pour cela il y a très peu de siège dans un église orthodoxe. Nous devrions reparler de cette religion dans nos prochains posts.

Timisoara est une ville où sa partie centrale est essentiellement réservée aux piétons. 

Le saviez-vous 

La monnaie roumaine est le LEU (pluriel LEI) et celle de la Serbie le Dinar Serbe.

Pas de rencontre spécifique pendant cette période.

Où sommes-nous 

Pendant ces 6 jours nous avons parcouru 273 kms. 

Vous pouvez voir notre parcours sur la carte ci-jointe.

Voir en plein écran

4 réflexions sur « SERBIE »

    1. Helo Tom, thank you for your message. How are you ?
      It’s a pleasure read you.
      Hello to your family
      Jean-Claude

  1. bonsoir Jean Claude et Agnès
    Nous avons chez nous une canicule , demain c’est prévu plus chaud, il fait très bon à l’ombre. Je vous souhaite bonne route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
9 + 15 =