San Cristobal (Mexique région du Chiapas)

Un petit tour à San Cristobal dans le Chiapas (Mexique)

San Cristobal se trouve à environ 500 km de San Pedro. Il faut une bonne dizaine d’heures de bus pour s’y rendre. Au Guatemala nous utilisons les bus locaux « chiken bus », ce n’est pas le transport le plus confortable. Après avoir traversé la frontière mexicaine nous utiliserons les « collectivos », se sont des mini bus confortables. Au Mexique le décor change, les routes sont larges et en meilleurs état.

Arrivée à San Cristobal en fin de soirée, difficile de trouver un hôtel propre et avec un prix raisonnable. Celui que nous trouverons est agréable, propre et avec de l’eau chaude  : »Hôtel Real Mirador »

La ville est située dans la région du Chiapas qui a une frontière commune avec le Guatemala. C’est une région montagneuse au climat rigoureux. La nuit la température peut atteindre 0°C. Ici les maisons n’étant pas isolées, il faut utiliser plusieurs couvertures pour dormir. Le paradoxe est qu’il peut faire 25°C dans la journée.

San Cristobal ville de 250000 habitants est construite entre les montagnes. On y  retrouve l’influence de la culture espagnols qui ont sont arrivées au 16eme siècle et ont imposé la religion catholique à la population. Une visite au musée de l’histoire de la colonisation en donne un aperçu.

La ville possède de nombreuses églises avec une couleur dominante le blanc, ici la population est croyante et pratiquante.

Le marché est immense et on y trouve toutes sortes de choses. Les indigènes  y viennent chaque jour pour vendre leurs produits (vêtements, animaux, légumes, etc.). Il est difficile de prendre une photo, les indigènes ont peur d’y perdre leur âme.

La ville vit, en permanence on y trouve des animations (musique, clowns, danseurs, etc.).

Se visite également le village de San Juan Chamula (60000h, ici la quasi-totalité de la population est indigène : Les Tzotziles.

Dans l’église (où il est strictement interdit de prendre des photos), Il n’y a plus de bancs, les cloches ont été descendues au sol et ce dernier est jonché d’aiguilles de pins. Les gens y prient à genoux en allumant des cierges, il y en a des milliers qui brûlent en permanence. Il y a parfois des sacrifices de poulets.

Aujourd’hui sur la place du village, il y a un meeting pour élire le président d’un parti politique. Le vote se fait à main levée, et la population choisira un président parmi la cinquantaine de candidats. Il y a de l’ambiance, et un mexicain nous dira qu’à la dernière élection la journée s’est terminée à coups de fusils avec plusieurs morts. Sur cette information nous ne nous attarderons pas.

Le cimetière se trouve à la sortie du village, ici les tombes sont simples et il y a des moutons qui paissent dans le cimetière. Nous faisons la connaissance de Manuel qui prie sur la tombe de ses parents. Il nous invitera à prendre un verre dans sa maison. Dans la vie il est chauffeur de camion. 

La journée se termine par une marche de 10km entre San Juan et San Cristobal. Le lendemain le retour à San Pedro se fera comme à l’aller en bus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =