Samedi 9 juillet Carcassonne – Somail

Samedi 9 juillet 2016 Carcassonne – Somail.

La soirée du 8 juillet s’est terminée dans la vieille cité de Carcassonne, où nous avons mangé le cassoulet de la région. C’est bon mais un peu trop copieux, heureusement demain nous ferons un peu d’exercice. Retour au camping vers 21h, avec en point de vue un magnifique coucher sur soleil sur Carcassonne. Petit concert au camping cela permet de discuter avec les cyclistes en étapes au camping.

Le départ du samedi est prévu tôt, les températures annoncées sont supérieures à 35°C sur notre parcours. Il nous faut rejoindre le canal qui se situe à environ 30mn à vélo. Nous traversons le centre-ville de Carcassonne ville nouvelle. Les rues piétonnes sont désertes, seuls les marchands ambulants sont en train de s’installer pour le marché. Nous finissons par rejoindre le canal et direction Somail. Le chemin est toujours aussi étroit avec ses traditionnelles racines et cailloux. Comble de malchance, l’ombre se fait de plus en plus rare. Dans cette partie du canal les platanes ont tous été abattus suite à une maladie qui les frappaient. De nouveaux arbres ont été replantés, mais lorsqu’ils feront de l’ombre je crains de ne plus pouvoir faire de vélo.

La température extérieure nous confirme que nous sommes arrivés dans le sud, mon GPS m’indique à un moment 39,9°C, on peut dire que nous avons frôlé les 40°C. Avec cette température il est difficile de rouler longtemps, nos escales sont assez rapprochées, environ tous les 5 à 6 kms pour boire l’eau des gourdes qui devient très vite imbuvable.

Nous roulons pendant quelques kms avec un couple qui en ai à sa première journée de vélo, il a prévu de faire 100 kms, ce qui me parait bien ambitieux au vu de la forte corpulence du monsieur. Vers 14h, nous les retrouvons, et en effet le monsieur se plaint de crampes et a de la difficulté pour pédaler. Comme il leur reste encore 45 kms à parcourir il envisage de faire appel à un taxi pour le reste du parcours. Je ne sais pas la fin de l’histoire car nos chemins se sont séparés.
Rencontre insolites d’un artiste lors du passage à une écluse, il fabrique des statues en acier et en bois. (Voir photos)

Quelques escales dans les villages sur notre parcours, visite de villages typique du sud.

Ce soir nous stoppons à Somail, un hameau (appelé couchoir) construit sur demande de Pierre-Paul Riquet lors de la construction du canal. Ce hameau servait à coucher et restaurer les ouvriers qui travaillaient à la construction du canal. Aujourd’hui le hameau a gardé sa particularité : on y trouve de nombreuses chambres d’hôtes, gîtes et restaurants.

Dans ce hameau on y trouve également une grande bibliothèque qui recense près de 40 000 livres de tous domaines. Je souhaite bien du courage aux employés pour le rangement. Si vous souhaitez vendre vos vieux livres vous pouvez les contacter, ils regardent toutes les propositions.

La soirée va s’achever au bord de la piscine du gîte où nous nous sommes arrêtés ce soir. Dans la région il est déjà difficile de trouver un camping et en général ils manquent d’ombre.

Aujourd’hui nous avons parcouru 66 kms dans la région de France où la température a été la plus élevée.

Demain direction Béziers, la température annoncée est de 36°C.

Le saviez-vous ? Il n’y a pas d’écluse entre Somail et Béziers (60kms). Pour cela Pierre-Paul Riquet a dû faire de nombreux détours qui rallonge la distance entre ces deux points.

Pierre-Paul Riquet est mort à 71 ans après avoir travaillé sur la construction des 241 kms du canal du midi, 15 ans de travaux et il est mort avant l’achèvement de son œuvre.

4 réflexions sur « Samedi 9 juillet Carcassonne – Somail »

  1. Bonjour.
    J espère que vous allez bien et que le soleil présent ne vous retarde pas trop. Mais j oubliais le temps n est plus un soucis . Merci pour vos commentaires nous arrivons facilement à vous suivre sur la carte de France . Allez bon courage pour cette journée en bleu blanc rouge .
    A bientôt et bisous à vous deux Loic Fabienne

    1. Bonsoir
      Merci pour ce petit commentaire. Notre progression est légèrement ralentie par la configuration des chemins qui est dégradée depuis une centaine de km. Cela devrait s’améliorer dans les jours prochains. La chaleur est également à prendre en compte surtout lorsque l’on approche des 40°C.
      A bientôt
      Bisous Jean-Claude Agnès

  2. Ben alors pas de debriefing au soir du 10 juillet …. tu as passé la nuit à « cuver » suite à la défaite de la France ??????

    1. Bonjour Annie
      Hier soir il y avait le match France Portugal. La soirée s’est terminée tristement pour les français et moi j’ai oublié de publier.L’erreur est réparée depuis ce midi.
      Il fait toujours aussi chaud dans le sud et pas un thermomix de vendu pour faire les sorbets.
      Bonjour à tous le monde
      Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 18 =