Premiers tours de pédales

Lundi 29 octobre

Premier jour de pédalage, nous quittons le logement de Rigoberto, qui pour l’occasion est venu spécialement de San José pour notre départ. Notre hôte a vraiment été charmant. Nous nous sommes levés aux aurores pour nettoyer le logement et préparer notre matériel. Il est toujours difficile de tout rentrer dans les sacoches, malgré que cette fois-ci nous ayons diminuer notre quantité de bagages.

Après les photos d’usages avec notre hôte, nous finissons par partir, c’est dur de quitter quelqu’un d’aussi charmant. Le logement de Rigoberto étant dans la campagne en altitude, cela nous donne une première dizaine de km assez pentus. A de nombreuses reprises sur les pentes comprises entre 8 et 14% nous pousserons les vélos. Mais quel plaisir après une montée il y a toujours une descente et celle-ci va durer un long moment. Dommage qu’aujourd’hui un orage va nous obliger à écourter notre journée.

Aujourd’hui j’ai pour la première fois de ma vie vue un groupe de perroquet voler au-dessus de ma tête, c’est joli en couleur, mais je n’ai pas eu le temps d’immortaliser le moment. Durand toute cette journée nous avons pu admirer les paysages de montagnes avec une verdure impressionnante. Et chose agréable à l’œil, énormément d’oiseaux colorés.  Ce soir nous logeons dans un hôtel près du parc national de Carara et de l’océan Pacifique. Il n’y a pas la foule nous sommes les seuls clients de l’hôtel. Magnifique hôtel au bord du pacifique avec son parc et des perroquets partout dans les arbres à fruits.

Pas de rencontre significative au cours de notre journée.

Nous avons parcouru 48km pour cette première journée et ce avec la température d’hiver (plus de 30°C).

Statistiques lundi 29octobre 18

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
3 × 24 =