Pédaleamos- Pédalons, c’est partie en Colombie (1ere partie en Español, seconde en Français)

Martes 4 de diciembre 2018

Empezamos los primeros kilometros de bicicleta en Colombia. Era muy dificil de cruzar Cartagena, hay mucho tráfico, necesita una hora y media para salir de la ciudad. Hoy usamos una autopista con un peaje. Pero aqui es diferente de Francia, en la autopista se puede ver animales, bicicletas, parada de buses, tiendas et casas personales. Es totalemente prohibido en Francia. Hoy dormimos en la ciudad de Cruz del Viso. Hicemos 53 kilometros de bicicletas. Encontramos un brasiliano viajendo de Brasilia a Argentina y hasta Cartagena.

Mardi 4 décembre 2018

Premiers coups de pédales en Colombie, pour cela nous partons très tôt, le soleil et la chaleur pouvant vite devenir un handicap. Comme toujours les sorties de villes sont difficiles avec le trafic. Carthagène est une grande ville. Après Plus d’une heure et demie, nous sortons enfin de la ville. Comme toujours les banlieues des villes sont une impressionnante masse d’activités.

Ce matin nous allons rouler sur l’autoroute qui part de Carthagène. C’est la première fois que nous passons un péage à vélos, pour nous c’est gratuit. Attention ici nous ne sommes pas en France, sur les autoroutes on trouve camions, voitures, motos, vélos, animaux tels que vaches et chevaux, magasins et habitations. Il y a également des arrêts de bus. Pour les vélos c’est confortable nous utilisons la voie de droite qui est réservée aux secours. La deuxième partie du parcours du jours se passe sur une route moins agréable car il y a du trafic et pas de bande pour circuler à vélo. 

Nous arrivons dans le village de Cruz del Viso assez tôt. Village de campagne où se trouve deux hôtels mais pas grand-chose d’autre. La journée fût tranquille.

Anecdote du jour : en fin d’après-midi un colombien me propose de m’amener à moto à une dizaine de kms de Cruz del Viso dans un magasin de vélos pour acheter un rétroviseur pour le vélo d’Agnès.L’intention était louable, mais nous n’avons pas trouvé le rétroviseur et que nous sommes tombés en panne d’essence lors du retour. Ce fût ma bonne action du jour, je lui ai payé une partie de son plein.

Rencontre du jour : Emanuel, un brésilien à vélo, il a parcouru toute l’Amérique du Sud et s’arrête à Carthagène. Il va ensuite habiter de désert d’Atacama au Chili. Nous devrions nous retrouver lors de notre passage dans son pays.

Aujourd’hui nous avons parcouru 53kms – Température maxi 43°C

Statistiques mardi 4 décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 30 =