Mercredi 17 Janvier La Union – Frontière du Honduras

Mercredi 17 janvier

Dernier jour au Salvador. Départ aux aurores pour parcourir 80km, et ne rester que deux jours au Honduras. A partir de samedi 20 janvier le Honduras se met en grève et envisage le blocage de toutes les frontières.

Nous arrivons à la frontière après trois heures de vélo et un vent terrible de face. Au vu de la force du vent, nous décidons de nous arrêter après la frontière. Nous passons tranquillement les deux frontières, les formalités sont très rapides et simples. Nous en profitons pour faire un changement de monnaie : le Honduras utilise la « Lempira ».  L ‘hôtel du poste frontière est dans un état déplorable, nous cherchons un autre hébergement et nous finissons par en trouver un chez un particulier. Il n’y a pas d’eau dans la douche mais nous nous accommodons.

Installation tranquille en attendant demain nous allons finir la journée et passer la nuit au poste frontière. La maison où nous sommes installées est assez simple mais les propriétaires sont sympathiques. Le vent va souffler toute la nuit, mais au petit matin miracle il s’est en partie calmé.

Fait marquant du jour :

  • -Entrée au Honduras
  • Changement de nos Dollars en Lempiras
  • Informations Salvador : un pays de 9 millions d’habitants dont environ 3 millions travaillent en dehors du pays et pour la majorité aux Etats Unis. Capitale du Salvador : San Salvador. Ce pays est le plus dangereux du monde, avec le taux de meurtres par armes le plus élevé du monde au prorata de la population. Pour notre part nous avons évité la capitale par mesure de sécurité. Nous n’avons pas connu de problème avec la population, mais on sent quand même par moments une certaine hostilité.

Mercredi 17 janvier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 24 =