La ViaRhôna

Du lundi 29 juin au mercredi 8 juillet, de Lajoux à Lançon-de-Provence

Comme des rois

Lundi 29, nous quittons la station Jurassienne de ski de Lajoux. L’ascension difficile du col de la Faucille se fait dans le brouillard. Au sommet nous basculons sur une magnifique route qui nous conduit jusqu’à Genève en Suisse. Une ville extraordinaire avec de nombreuses pistes cyclables qui conduisent directement au centre-ville d’où l’on peut admirer le lac Léman et son célèbre jet d’eau. Pas le temps de passer à la banque pour mettre de l’argent sur des fonds secrets et nous voilà déjà de retour en France sur la route des Alpes. Nous terminons notre journée dans la ville de Marignier chez Edwige et Marc des cyclistes rencontrés lors d’un voyage en France en 2016. Que du bonheur nous sommes reçus et hébergés comme des rois. Nous restons trois jours chez nos hôtes. Visite de la ville de Chamonix, de la station de Samoens et son marché local. 

Edwige nous fait partager sa passion pour le métier de Naturopathe quelle étudie avec une grande conviction.

La ViaRhôna

Jeudi 2 juillet nous reprenons notre périple. Marco nous accompagne sur la première partie du parcours. Nous traversons tranquillement la haute Savoie et ses routes escarpées pour atteindre en fin de journée la ViaRhôna. Une voie réservée essentiellement aux cyclistes. Quelle tranquillité de voyager sans garder cette vigilance liée à la circulation automobile. 

Ce soir nous dormons dans un parc de loisir près de Seyssel. Le camping est toléré mais avec parcimonie. Une nuit bien tranquille au bord de l’eau.

Vendredi 3 juillet nous empruntons la ViaRhôna, que nous allons suivre sur une centaine de km. Un parcours auprès de la rivière et dans un cadre agréable. Le relief est peu accidenté et nous traversons de nombreux ponts aux styles bien différents. La route nous amène à traverser les champs de fruits, abricots, pêches ou nectarines, la tentation est forte d’en manger quelques-uns. 

Nous terminons la journée dans le village de Chabôns où Nicole et Pierre (Adjoint au maire) nous prête un bout de pelouse pour planter la toile

Retrouvaille après nombreuses années

Samedi 4 juillet, nous quittons Châbons sous un soleil magnifique. Nous roulons au bord des champs de vignes, des zones fruitières d’abricots et nectarines. Nous terminons notre journée chez Gérard que n’avions plus croisé depuis plusieurs dizaines d’années. Il vivait auparavant en Mayenne et nous avons eu l’occasion de faire quelques fêtes ensemble. Des retrouvailles comme on les aiment. Aujourd’hui il habite le village de Ponsas près de Valence. Le cadre est charmant avec une vue imprenable sur les méandres du Rhône. Nous profitons de ce passage à Ponsas pour découvrir la ville de St-Valier où sont produits les vins des collines Rhodaniennes.

Lundi nous quittons Gérard et poursuivons vers le sud en suivant la ViaRhôna. Nous roulons sur deux départements que sont l’Ardèche et la Drôme. La chaleur à fait son apparition mais heureusement la route est plate et souvent ombragée. Beaucoup de km parcourus ce lundi, qui se termine à Châteauneuf-du-Rhone. Comme dans beaucoup d’endroit le camping est fermé suite au Covid-19. Nous nous installons dans un parc. La nuit y sera bien tranquille malgré le vent.

Une première rencontre bien particulière

Mardi nous continuons notre route avec un allié, le vent. Il nous souffle dans le dos ce n’est que du bonheur. Une route agréable avec pour décor de fond les champs d’oliviers, il y en a partout. Fin de journée à Avignon. Une ville bien agréable que nous avions déjà visitée lors d’un festival.

Mercredi, nous quittons la ViaRhôna pour traverser les Alpilles et les Baux de Provence. Une route en montée mais très agréable et toujours dans les champs d’oliviers. Fin de journée à Lançon-de-Provence chez Aurélie et Guillaume où nous rencontrons notre petit-fils Gabin pour la première fois

Pour cette période nous avons parcourus 642km. Position actuelle

2 réflexions sur « La ViaRhôna »

  1. Coucou je lis que vous êtes passé chez Gérard magnifique région et vue imprenable sur le Rhône. Félicitations vous avez un très beau petit fils déjà grandit que du bonheur.
    Nous vous embrassons Monique et Claude

    1. Monique Claude Bonjour à vous. Oui nous sommes passés voir Gérard où nous avons passé le week-end. Un bon moment de retrouvailles.
      Bisous
      Jean-Claude Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 12 =