Jeudi 28 juillet Le Chambon-sur-Lignon – Bas-en-Basset.

Jeudi 28 juillet 2016  Le Chambon-sur-Lignon   –   Bas-en-Basset

La soirée de la veille a été très calme. La connexion internet était très mauvaise et en plus mon hébergeur de site était en dérangement pas de mise à jour du Blog. J’ai fais une mise à jour ce matin avant de partir.

Le camping du Lignon fait restaurant mais je pense qu’il devrait se recycler sinon il risque de faire faillite. Le personnel est gentil mais il faudrait qu’il monte en compétence. Le camping est bien situé en bord de rivière et près du village.

La nuit a été froide et humide, ce matin la tente a été pliée très humide. A huit heure du matin, il faisait 10°C.

Départ vers 8h15, ce matin le GPS n’a pas pu être programmé, du fait du manque de connexion internet.
Nous prenons la route touristique vers Tence. La route est agréable avec les forêts de pins et peu de circulation, par contre comme la température est de 12°C, nous sommes obligés de prendre des vêtements manches longues.

[ngg src= »galleries » ids= »93″ display= »basic_imagebrowser »]La ville de Tence est bien décorée en prévision d’une fête locale le 30 juillet. De jolies statues sont positionnées devant la mairie.

[ngg src= »galleries » ids= »90″ display= »basic_imagebrowser »]Nous ne nous attardons pas à Tence et filons vers Yssingeaux. C’est le jour du marché, tous les marchands sont installés au centre-ville. Un marché avec au moins une centaine d’étals en tous genres. Il n’est pas courant de voire un marché local aussi étendu. Il y a foule et pourtant la météo n’est pas excellente.

Nous nous rendons à la colline St Roch, l’endroit offre un point de vue magnifique sur les sucs. Il s’agit de montagnes en forme de cônes ou de dômes, en fait il s’agit des anciens volcans qui ont leur sommet arrondis. Dans le langage local le mot suc désigne tout relief saillant dans le paysage.

[ngg src= »galleries » ids= »91″ display= »basic_imagebrowser »]Nous reprenons notre chemin vers Beauzac. Sur notre route nous faisons une petite halte casse-croute à Beaux. Petit village ou seuls deux commerces existent encore : une boulangerie et un café. Ce dernier est vraiment une relique du siècle dernier, à l’intérieur tout est très ancien. La patronne qui est âgée de plus de 75 ans conserve ce café car elle sait qu’après elle le commerce disparaitra.  Il faut dire que si repreneur il y avait il faudrait tout rénover. Je crois que nous n’avons pas vu de tarif aussi bas depuis le début de notre périple, et pourtant elle nous raconte qu’il est courant de passer une journée sans client. Le chiffre d’affaire annuel ne doit pas être élevé.

[ngg src= »galleries » ids= »92″ display= »basic_imagebrowser »]La route qui nous emmène à Beauzac est assez vallonnée et c’est là que nous retrouvons la Loire que nous allons suivre jusqu’à Nantes.

Beauzac est un joli village où l’on trouve une belle église avec une crypte, la seule qui existe en Velay. L’office du tourisme nous renseigne sur un circuit de visite du village, c’est très bien organisé et la personne de l’office connait bien la région. Si vous avez l’occasion je vous recommande la visite de ce petit village.

[ngg src= »galleries » ids= »94″ display= »basic_imagebrowser »]Nous repartons vers notre point de chute du jour, le camping de Bas-en-Basset. Quelques kms sur une route départementale assez fréquentée.

Le camping municipal de Bas-en-Basset est grand (plus de 500 emplacements en bord de Loire).

Aujourd’hui nous avons parcouru 57 kms pour un dénivelé de 580m.

Une réflexion sur « Jeudi 28 juillet Le Chambon-sur-Lignon – Bas-en-Basset. »

  1. La remontée de la Loire va être plus facile, malgré qui va falloir continuer d’appuyer sur les pedales.
    Nous apprécions de suivre votre périple , via le blog qui chaque jour nous relate votre circuit et nous permet de rêver.
    Bisous à vous 2 et A ce soir pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 10 =