Encore une chute

Du lundi 9 août au mercredi 25 août de Groisy à Bourg d’Oisans

Col

Lundi 9 au matin après avoir dormi dans le camping-car de Christian, ce dernier nous emmène déjeuner avec Léa et Lucas au col de Salève. La famille nous a préparé un déjeuner de roi. Le lieu est magnifique avec une vue imprenable sur la ville de Genève. 

Après ce bon moment passé ensemble nous partons vers Annecy. Une ville qui est vraiment jolie avec son lac, il y est difficile de circuler tant il y a des touristes. Nous longeons ce grand lac qui est le deuxième de France par sa superficie. Le cadre est sympathique et la route bien calme. Nous posons notre toile à Lescheraines au bord d’un plan d’eau. 

Mardi est le premier jour de montagne, nous gravissons d’abord le col du Painpalais pour une mise en jambe avant d’attaquer celui du Granier, une ascension de 15km. Une belle montée avec des pentes courtes mais accentuées. Il fait très chaud mais heureusement nous sommes dans la forêt. C’est un plaisir de se promener dans ce cadre merveilleux. Nous terminons notre journée dans le village de St Pierre d’Entremont au pied des falaises. 

Heureuses retrouvailles


Mercredi nous continuons notre route vers Grenoble en passant par le col du Cucheron avant de terminer par celui de Porte souvent parcouru par le Tour de France.  Nous terminons chez Émilie et Stéphanie qui nous avions connu en Amérique du Sud et qui nous accueillent dans leur maison pour quelques jours. Que c’est agréable ces retrouvailles.

Jeudi Émilie nous fait découvrir le monastère de la grande Chartreuse. Une construction bien imposante dans les montagnes. L’intérieur ne se visite pas sauf autorisation spécifique. La Chartreuse est une liqueur forte et pourtant très appréciée. 

L’idée saugrenue et c’est la chute

Lundi 16, après quelques jours de repos nous reprenons notre route vers le Sud. Nous traversons Grenoble ville de vélos où les pistes cyclables sont très nombreuses. Une journée bien calme que nous terminons à Bourg d’Oisans ville de départ de la route de l’Alpe d’Huez. Parfois les choses ne se passent toujours comme nous souhaitons. Suite à une glissade dans un torrent, je me suis légèrement blessé à une côte et une douleur rend difficile le pédalage en montagne. Nous restons donc dix jours à Bourg d’Oisans en attendant des jours meilleurs. Pendant cette interruption nous découvrons la station de l’Alpe-d’Huez et ses activités dont une présentation de la patrouille de France.

Rencontres :

  • Stéphanie et Émilie avec qui nous avions roulé lors de notre voyage en Amérique du Sud. 
  • Jérôme qui a eu la gentillesse de me véhiculer sur quelques kms depuis Grenoble.

Nous avons parcouru seulement 202 kms pendant cette période. Cliquez ici pour voir la carte du parcours.