Un rêve

Covid-23

11 mai 2033, je regarde par la fenêtre, il fait soleil. Que c’est étrange le monde à bien changé. Il y a des embouteillages de vélo partout dans la rue principale. L’air est tellement pur que des centaines d’oiseaux volent au-dessus des toits des maisons. Ce matin deux avions sont passés dans le ciel comme c’est étrange.

Les gens semblent heureux, les deux sans domiciles fixes qui vivaient sous le porche dans la rue principale ne sont plus là. Ils sont partis dans un logement que la municipalité leur a mis à disposition avec le chauffage et les connexions informatiques. 

Ce matin nous avons appris la mort du fortuné LLIB SETAG*. Il a légué les 175 milliards de sa fortune à des associations caritatives. Depuis que les paradis fiscaux n’existent plus, la majorité des personnes fortunées font des dons aux organismes qui aident les populations dans le besoin ou pour la recherche médicale. Que c’est agréable ce monde où les requins de la finance n’ont plus leur place, où l’argent sert à faire vivre correctement la population et n’est plus une raison de vivre.

Ce matin j’ai toujours en mémoire ce covid-23 qui nous a obligé à rester enfermer pendant 6 mois dans notre maison en 2030. 

Mais comment le pangolin a-t-il pu changer notre société. Cet animal est maintenant devenu un dieu en chine et il y est vénéré comme le sont les vaches en Inde

Ding, ding dong, le réveil sonne, mince je viens de me réveiller, nous sommes en juin 2020. La pandémie du Covid-19 semble s’être atténuée dans le monde. Mais une question mon rêve restera-t-il un rêve ou deviendra-il une réalité pour notre société ? Rendez-vous en 2033.

*verland

Cochrane

Cochrane, une petite ville de 3000 habitants située en Patagonie Chilienne. Jolie petite bourgade près des rivières Cochrane et Baker. La région est magnifique avec ses lagunes aux couleurs bleues. Nous y sommes arrivés le 15 mars, jour où les frontières se sont fermées en raison du Coronavirus. Ici c’est l’hémisphère sud et l’hiver approche. Il commence à faire froid et la neige a fait son apparition. Ici le temps semble s’être arrêté, les commerces sont quasiment tous fermés et seuls les supermarchés continuent de fonctionner. Bien sûr nous avons fait connaissance avec la population, qui elle ne semble pas perturbée par cette pandémie. Cochrane se trouve dans la région de Aysen et aucun cas de Covid-19 n’y a été déclaré. En conséquence les règles liées à cette pandémie ne sont malheureusement pas toujours appliquées. Espérons qu’il n’arrive rien. 

Pour nous la vie continue, en attendant un retour prochain en France où nous allons passer nos vacances d’été pour continuer notre activité de cyclo voyageur. Le rêve étant de revenir au Chili dès que cela sera possible.

Un zapping de la ville de Cochrane et ses environs