Samedi 2 juillet Marennes Dignac

Samedi 2 juillet 2016

Départ sous la grisaille, cela ne change pas des jours précédents. Sixième jour de route, aujourd’hui nous partons de Marennes, nous prendrons le bac pour traverser la Gironde et prendre la direction Bordeaux.

Départ vers 8h00 toujours sur la vélodyssée, nous traversons le pont de la Seudre avec difficulté il y a du vent et le pont présente une bonne pente, les grands pignons d’Agnès chauffent. Ensuite nous traversons la forêt domaniale de la Coubre pendant une quinzaine de kilomètres, c’est un moment fort agréable, et d’une grande tranquillité. Le parcours ressemble par moment à des petites montagnes russes, qui donnent du fil à retordre à Agnès. Les montées sont courtes mais avec des pourcentages parfois supérieurs à 12%.

Arrivée à la Palmyre célèbre pour son zoo, un petit stop au phare de la Coubre pour une photo et nous voilà reparti sur la vélodyssée entre la Palmyre et Royan. Cette portion est formidablement aménagée le long de la côte avec une piste en revêtement bitumé très récent.  Nous longeons la mer pendant une dizaine de kms avant d’arrivée à Royan et prendre le bac pour traverser la Gironde en direction de Verdon sur Mer. La traversée dure environ 35mn et arrivée sous un soleil timide en Gironde.
A cet endroit nous quittons la Vélodyssée pour suivre la route des vins jusqu’à Bordeaux.  Nous allons traverser le Médoc, Pauillac et j’en passe.

Ce soir nous dormons dans un camping à la ferme. Cela change par rapport à ceux assez peuplé de la côte. C’est bien simple nous sommes ce soir les seuls campeurs au camping « le Médoc aux 4 vents » à Dignac. Demain matin nous devrions être réveillé par le chant du coq. En tout cas les propriétaires nous ont offert l’apéritif avec petits gâteaux. Ils sont agréables.

Aujourd’hui nous avons parcouru 78 kms, après la Charente-Maritime ce soir nous sommes dans le département de la Gironde.

Demain direction Bordeaux par la route des châteaux.

vendredi 1 juillet Chatelaillon Marennes Plages.

Vendredi 1er juillet 2016 Chatelaillon Marennes

Départ 8hOO avec un temps gris et une légère bruine. La température est de 17° avec du vent. Aujourd’hui parcours prévu uniquement sur la vélodyssée. Il s’agit de chemin prévu uniquement pour les vélos.

La journée s’annonçait calme, et pourtant quelques rebondissements assez décourageant.

Après environ une quinzaine de km, nous ratons une indication et cela nous conduit à faire une boucle supplémentaire d’environ 10km. Le parcours est agréable en bord de mer et avec des spectacles assez différents. Un nid de cigogne implanté sur un arbre mort dans le marais, la nature fait bien les choses. Nous roulons assez rapidement pour arriver à Rochefort. Il faut dire que dans cette partie de parcours il pleut assez abondamment. Les bandes blanches sont glissantes et Agnès en profite pour déraper sur une et elle se retrouve allongée sur le passage clouté. Heureusement il n’y a que le vernis du genou qui est parti. Nous visitions Rochefort, ville magnifique avec son arsenal et sa corderie. Pour les cinéastes, Rochefort est également célèbre suite au film de Jacques Demy en 1967 « les demoiselles de Rochefort » avec en vedettes Catherine Deneuve et Françoise Dorléac.

Après un grand stop à Rochefort nous repartons par la vélodyssée, mais en ce moment il y a une déviation suite à la fermeture du pont transbordeur situé sur la Charente. Pour cela on fait le tour par l’est de la ville avec une rallonge d’environ 12km. Et comble de malchance pendant le parcours nous prenons une mauvaise direction et cela nous conduit à faire une nouvelle fois environ 8km supplémentaire. Nous finissons par retrouver le bon chemin, mais nous jouons de malchance jusqu’à la fin du parcours, un seul camping sur la parcours et il est fermé. Ce qui nous amène à rouler jusqu’à Marennes avant de trouver un camping et cela sous la pluie par intermittence. Le parcours dans les marais de Marennes est très agréable, peuplé d’animaux divers, vaches, cygnes, aigrettes et cigognes.

Résultat ce jour nous avons parcouru 96km dont 18 pour rien. Agnès vient de parcourir pour la première fois dans la même journée près de 100Km, mais elle commençait à sentir la fatigue. La nuit devrait être réparatrice et pas besoin de somnifère.

Ce soir nous dormons au camping « Au Bon Air ». Camping très accueillant, cela change du camping des corsaires hier à Chatelaillon.

Demain direction Royan avec changement de direction cap au Sud Est vers le canal du midi en longeant la Garonne.

Jeudi 30 juin St Michel-en-l’Hermine – Chatelaillon.

Jeudi 30 juin 2016 ST Michel-en-l’Hermine – Chatelaillon.

Départ à 9h sous un ciel gris et une température assez basse. Le temps n’est pas de la partie depuis le départ. Aujourd’hui nous roulerons essentiellement sur la Vélodyssée. Nous traversons le marais poitevin avec ses canaux et ses pécheurs, nombreux sur le parcours ils sont en train d’essayer d’attraper des anguilles. Au bord des canaux les aigrettes ont remplacé les Hérons. Le parcours est tranquille, mais le vent de face ne nous facilite pas la tâche, heureusement c’est plat.

Sur le pont de Brault, limite entre la Vendée et la Charente maritime, les pêcheurs au carrelet. C’est une pêche sportive et qui demande beaucoup d’effort pour le résultat. Cette pêche a un avantage, elle permet de se muscler sans fréquenter une salle de musculation.

Pause déjeuner sur une aire de pique-nique complètement déserte, il faut dire que le crachin vendéen nous accompagne et qu’il fait meilleur à l’abri.

Nous arrivons à la Rochelle, où nous faisons une grosse pause pour la visite de la ville. Ville la plus peuplée de Charente-Maritime avec 75000 habitants. Ville très agréable avec ses très nombreuses pistes cyclables. Les touristes ont déjà envahi la ville et les terrasses couvertes sont bondées. Et la Rochelle ne serait pas sans son port et ses deux importantes tours situées à l’entrée de la ville.

Nous avons quelques difficultés à sortir de la ville. Nous campons ce soir à Chatellailon une petite ville située au sud, à environ 10km de la Rochelle.

Distance parcourue ce jour 67km

Demain direction Rochefort.

29 juin Talmont st Hilaire – ST Michel en l’Hermine

Mercredi 29 juin 16  Talmont st Hilaire – St Michel-en-l’Hermine

Après une première nuit sous la tente dans un camping 4 étoiles. Nous partons ce matin direction la tranche-sur-mer. Le temps est meilleur mais toujours pas de soleil. Il faut que nous trouvions nos marques pour l’organisation des sacoches. Aujourd’hui le trajet se fera essentiellement sur la route qui suit l’océan. Nous traversons les forêts, les marais et longeons le bord de mer. Une grande partie de la journée nous roulons au niveau de la mer, voir -2m sous le niveau de la mer quand nous traversons la Faute-sur-mer. Tristement connue, suite à la submersion par la mer de ses digues il y a quelques années. Les digues sont toujours en place et en mauvais état.

Une multitude de camping sur le parcours dont le camping CCAS de la belle Henriette.

Un moment très agréable lorsque nous traversons les marais, avec une multitude de hérons qui attendent sagement dans les marais. Ils attendent la bonne opportunité pour attraper des poissons.

Les zones traversées sont essentiellement touristiques, fort heureusement les touristes ne pas encore arrivés, sinon embouteillages garantis.

63 km parcourus ce jour, ce soir nous dormons au camping de la Dive à St Michel-en-l‘Hermine, connu pour son abbaye, malheureusement fermée au visiteur le mercredi.

Agnès maitrise de mieux en mieux la mécanique du dérailleur et les pédales automatiques.

Rencontre d’une cycliste Australienne à la retraite qui voyage seule, partie d’Hendaye elle va rouler jusqu’à Brest. Elle a fait de nombreux périples dans le monde entier et c’est un vrai plaisir de l’écouter.

Demain direction la Rochelle