Video de la independancia

Share Button
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
It's only fair to share...

Dia de la independencia

Dia de la independencia

El día de la independencia en Centro América se celebra el mismo día.

Este año 2017 ha sido los 196 años de independancia. Todos los paises adquirieron su Independancia tras varios siglos de dominación española (1492 Fue el descrubrimiento de américa por Cristobal Colón)

El 15 de septiembre, la bandera de Guatemala flota en todas partes donde es posible engancharla. La bandera tiene dos tiras azules y una blanca, esto significa que el país fue situado entre el acéano Atlantico y Pacifico. En el centro de la tira blanca, hay dos armas de fuego y dos sable que indica la voluntad de defenderse,  ramitas  de simbolo de paz , un pergamino con la ecritura Libertad 15 de septiembre de 1821,y el Quetzal ave nacional y simbolo del pais.

El 15 de septiembre es un dia feriado, la oportunidad de deplazarse de la juventud en las calles. En San Pedro todas los escuelas se deplazan (hay mas o menos veinte personas). Un espectáculo lo cual tiene un gran placer.

En la mañana, hay un desfile con bandas, y en la tarde un espectáculo con las mismas escuelas. No se como hay tantos musicos. Casi todas las escuelas estan acompañadas con su banda, compuesta con trumpetas, tambores, liras y otro cuyo nombre no lo conozco.

Es un dia donde las mujeres se visten muy bonito con Guipil, corte y una faja cuyo trabajo es sostener el corte. En Guatemala la gente porta ropa tradicional. Los guipiles tradicionales son puestas especialemente por la ceremonia, son hechos a mano. Cada pueblo tiene un dibujo diferente.

En la tarde y en la noche hay una ceremonia en la plaza publica con todos los grupos y su banda de la mañana.

La fiesta se termina cantando el himno nacional de Guatemala, esto en el idioma español y Tzutujil.

  • Es posible de ver los fotos en el texto en francès.
Share Button
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
It's only fair to share...

La fête de l’indépendance au Guatemala

Fête de l’indépendance

En Amérique centrale la fête de l’indépendance est célébrée au Honduras, Salvador, Guatemala, Costa Rica, Nicaragua, Mexique le même jour.

Cette année était la 196eme année de l’indépendance. Les pays ci-dessus ont acquis leur indépendance après plusieurs siècles de domination espagnole (1492 découverte de l’Amérique par C.Colomb).

Le 15 septembre le drapeau du Guatemala flotte partout où il est possible de l’accrocher. Le drapeau avec deux bandes bleues et une bande blanche indique que le pays est situé en deux mers le pacifique et l’atlantique, avec en son centre une bande blanche sur laquelle on peut voir deux fusils et deux sabres qui indiquent la volonté de se défendre, des rameaux d’oliviers symbole de la paix surmontés par un parchemin portant la mention « Libertad 15 de septiembre de 1821 », et le Quetzal oiseau symbole du pays.

Le 15 septembre est bien entendu un jour férié au Guatemala. L’occasion de faire défiler la jeunesse dans les rues. A San Pedro toutes les écoles défilent (il en a plus d’une vingtaine). Un spectacle auquel chacun semble prendre un grand plaisir.

Le matin il y a défilé avec fanfares, et l’après-midi un spectacle avec les mêmes écoles. Je ne sais pas comment ils font pour avoir autant de musiciens. Quasiment toutes les écoles sont accompagnées avec leur propre fanfare composées de trompettes, tambours, marimbas, et autre dont je ne connais pas le nom (voir vidéo)

Il s’agit d’une journée ou toute les femmes revêtent le « huipil ». Au Guatemala plus particulièrement en dehors de la capitale les femmes portent le Huipil, avec une jupe appelée Corté qui est retenue par une ceinture ( la faya).

Les huipils traditionnels, notamment ceux de cérémonie, sont faits de tissus confectionnés manuellement à l’aide d’un métier à sangle dorsale, et décorés avec des motifs tissés ou brodés, de la dentelle ou des rubans. Chaque village à un modèle différent.

En ce qui concerne les hommes ils portent une tenue traditionnelle dont un pantalon blanc, sa particularité il ne possède pas de braguette.

L’après-midi et la soirée se passent sur la place publique avec l’ensemble des fanfares et groupes du matin.

La soirée se terminant par les hymnes nationaux : celui du Guatemala en langue espagnol et un second dans la langue locale le « Tzutujil »

Share Button
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
It's only fair to share...

Visite du site de Tikal

Visite du site de Tikal

Levé à 2h30 pour un départ à 3h vers le site de Tikal, où nous allons assister au lever du soleil et écouter le bruit des animaux dans la jungle de la forêt de Tikal. Environ 1h de bus et nous sommes sur le site de Tikal. Comme nous sommes dans une zone protégée, les contrôles sont nombreux avant de franchir l’entrée du parc.

Après une marche de 40mn dans la forêt, nous arrivons au point de vue qui nous permettra de voir le lever de soleil sur la jungle et d’écouter les animaux.

Il y a énormément d’animaux sauvages et dans la nuit le bruit des singes hurleurs, en particulier, est impressionnant.

Le parc de Tikal, classé au patrimoine national de l’Unesco, est également connu pour le tournage de quelques films (Apocalypse, Star Wars), un site digne d’Indiana Jones. Il a également servi d’inspiration pour l’écriture de livres.

Le site de Tikal représente les vestiges d’une civilisation disparue, les Mayas.

Le site de Tikal fait 16 km2, il se trouve dans la jungle. La forêt qui  l’entoure à une surface de 570km2.

Le site dont l’histoire débute 5 siècles avant JC est impressionnant. Les temples et pyramides actuellement visibles sur le site datent d’une période située entre 500 et 700 ans après JC. On se demande comment ils ont pu faire pour construire de tels temples qui culminent pour certains à plus de 65m de hauteur. A l’époque les grues n’existaient pas encore. Notre guide espagnol nous a permis de découvrir ce site merveilleux et d’apprendre un peu de son histoire. Les temples actuels servaient aux personnages importants chez les mayas quand au peuple, lui vivait dans la forêt. Il ne reste pas de vestige des habitations du peuple.

La visite nous a permis de découvrir toute une faune et une flore qui existe dans ce morceau de jungle. Cela change des forêts d’Europe, nous avons pu voir des toucans, des singes hurleurs, cochons sauvages, dindons sauvages. Je ne me souviens pas du nom de tous ces oiseaux aux couleurs vives mais c’est très agréable à regarder. Dommage qu’il soit difficile de les approcher.

Share Button
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
It's only fair to share...